Sanction !!!

La décision est tombée. Park Geun-Hye n’est plus présidente de la Corée du Sud. 

Les 8 juges de la Cour constitutionnelle en ont décidé ainsi. Et, leur décision a des effets immédiats. C’est-à-dire, Park Geun-hye perd toutes ses fonctions, son immunité et doit immédiatement quitter le palais.

Cette décision de la justice sud-coréenne est historique. Park Geun-hye devient la première présidente de l’histoire de la démocratie sud-coréenne à être destituée. Elle est accusée d’avoir violé la constitution en laissant sa confidente, Choi Soon-sil, s’immiscer dans les affaires de l’Etat et en acceptant des pots-de-vin de grandes entreprises. Ce que les juges ont qualifié de fautes « graves et inacceptables ». 


Source

Conversations Facebook