Qui n’a jamais rêvé d’être un super-héros et de détenir des pouvoirs extraordinaires ?

Téléportation, projection astrale, invisibilité, difficile de faire un choix. Mais le pouvoir qui semble remporter tous les suffrages est l’aptitude de s’envoler, de déployer ses ailes tel un oiseau afin d’explorer les nuages.

Ce rêve, Daniel Boria l’a pris un peu trop au sérieux. Le canadien, âgé de 27 ans, qui réside dans la ville de Calgary, a voulu tenter l’expérience en usant de quelques subterfuges dont seul lui a le secret, au cours de l’été 2015. Assis sur une chaise de jardin, en dessous d’une centaine de ballons gonflés à l’hélium, Daniel a pris son envol, armé simplement d’un réservoir d’oxygène, d’une radio pour communiquer avec son « équipage » situé au sol et d’un parachute, prévu en cas d’accident.

Mais, il  a mis sa vie en danger et surtout celle des passagers des avions.

En effet, emporté par le vent, Daniel s’est en effet retrouvé tout près de l’aéroport de la ville et a pu admirer l’atterrissage de quelques Boeing 747, tranquillement installé sur sa chaise de jardin. Ceci n’a pas beaucoup plu aux policiers et au personnel de l’aéroport de Calgary.

L’initiative, complètement délirante et dangereuse, n’est pas dépourvue de significations pour autant, puisque le jeune homme souhaitait par cet acte se faire parachuter dans l’arène du festival traditionnel de rodéo de Calgary afin de promouvoir sa société de nettoyage.

Et le coup de pub est passé comme lettre à la poste !



Conversations Facebook