Les critiques sur son coût élevé et sa rentabilité son nombreuses...

Ce jeudi 22 décembre, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a inauguré la première route solaire au monde et cela s’est passé en Normandie. Cette route alimentera l’éclairage public de la petite ville de 5000 habitants qui se trouve juste à côté. C’est la société française Wattway du groupe Bouygues, qui a réalisé cet exploit. Nous signons ainsi un pas de plus vers la transition énergétique.

Ségolène Royal annonce vouloir transformer 1000 kilomètres de routes classiques en route nouvelle génération photovoltaïque.

La surface de la route est de 2800 mètres carrés et est la première route solaire à grande échelle. Pour rappel, les tests de la société Solar Roadways n’étaient que sur une courte distance, là il s’agit tout de même d’un kilomètre. A titre d’information, il faut 20 mètres carrés pour alimenter un foyer, le calcul est donc simple, avec cette route il aura été possible de fournir en électricité 140 foyers.

Les cellules photovoltaïques ont été intégrées à une résine ultrarésistante pour ensuite être placées dans le goudron.

Cependant, l’État a dû investir 5 millions d’euros et à cause des aléas du temps, il faudra aussi une autre source d’énergie.



Conversations Facebook