Quelle coup de chance, d'avoir été trouvés !

Les chattes trouvent souvent refuge dans des endroits improbables quand elles mettent au monde leurs petits et ce, souvent, dans des espaces cachés pour protéger les chatons des intempéries et des accidents. 

C'est ce qu'aura découvert ce fermier. En effet, il  a trouvé  dans sa grange une portée de quatre chatons sans aucune présence de femelle pour les nourrir. Il a alors décidé de les recueillir. Cependant en les regardant de plus près, il les trouve très différents des chatons ordinaires. Ne sachant pas forcément comment s'y prendre, il décide de demander de l'aide à un professionnel. 

Le fermier a donc contacté la Réserve naturelle de Daourie en Sibérie qui ont identifié les chatons comme étant des chats de Pallas ou de Manul. C'est une espèce sauvage en voie de disparition originaire d'Asie Centrale qui correspond aux ancêtres des chats que nous connaissons plus communément. 

Cela fait 12 millions d'années que la race a étrangement subsisté. Si les petits se sont retrouvés seuls c'est sûrement parce que la grange est à proximité d'un parking et que le bruit des voitures a dû faire fuir leur mère. La Réserve a récupéré les chatons qui devaient rapidement être nourris. 

Heureusement pour eux, deux chattes domestiques qui allaitaient leur portée ont permis de rassasier les quatre nouvelles recrues. Ils ont aujourd'hui regagné leur habitat naturel, devenant aptes à attaquer les humains, selon leur nature. 

Conversations Facebook