Un étudiant qui assistait à un meeting de François Fillon à Besançon aurait été tabassé jeudi dernier. Il a décidé de déposer plainte.

Max et son ami racontent à L'Est républicain que leur refus de se lever quand la Marseillaise a retenti n'aurait pas plu à la sécurité du candidat LR. 

"On ne s’est pas levé. Je n’ai rien contre cet hymne et ce qu’il représente, je peux me lever quand c’est chanté à un match de foot, mais là on n’avait pas envie de s’associer avec les gens présents. Il y avait une forte excitation générale", relate l'étudiant en art de 19 ans. 

Le jeune homme a obtenu un certificat médical et a déposé une plainte contre X. "J’ai encore mal à la jambe, j’ai boité pendant trois jours", se plaint-il, accusant les membres de la sécurité de François Fillon.

"Ils m’ont fait une clé de bras, puis ils se sont mis à trois pour me porter vers un couloir à l’écart. Ils m’ont mis au sol et tapé. Mon pote a essayé de filmer mais il n’a pas pu. Après avoir répliqué, j’ai reçu un violent coup dans les testicules. À un moment, j’étais immobilisé par quatre hommes, l’un d’eux avait le pied sur ma tête. C’est à ce moment que j’ai eu vraiment peur. Ils étaient en costume mais je n’ai vu aucun brassard “sécurité”. Après de nouvelles insultes ils m’ont jeté dehors, derrière le hall", poursuit-il.

Conversations Facebook