Un déséquilibré tue sa propre mère

Le corps sans vie d'une femme de 78 ans, a été retrouvé le 8 janvier dernier dans sa maison située dans un quartier résidentiel de Reims, dans la Marne. 

C'est un voisin qui a fait la découverte et qui a alerté la police. La victime gisait dans une mare de sang. 

Les forces de l'ordre qui sont arrivées sur les lieux, ont interpellé le fils de la victime à proximité du domicile. Ce dernier avait des traces de sang sur ses vêtements. 

Placé en garde à vue, cet homme de 42 ans souffrant de troubles psychiatriques, a finalement avoué les faits. Il était simplement fâché contre sa mère qui avait oublié de l'appeler au téléphone. 

Il s'est rendu chez elle ce dimanche, l'a fait chuter au sol et l'a massacré avec une serpe puis de plusieurs coups de couteau, avant de la traîner au sol et de la coincer dans un placard à vêtements. La septuagénaire avait une fracture du crâne, des plaies multiples au bras, thorax, genou, épaule, flanc droit, etc. 

Puis le suspect s'est restauré et a regardé la télévision. Il aurait ensuite dérobé de la monnaie à la victime pour sortir acheter à manger, avant de revenir au domicile de sa mère adoptive et de le quitter "de peur de se faire disputer pour ce qu’il avait fait". 

Abandonné par sa famille, le suspect avait été placé par la DDASS à l’âge de 2 ans chez cette femme et son mari, décédé en 2015. Il avait déjà commis des violences par le passé sur sa mère adoptive, mais celle-ci n’avait jamais porté plainte et voulait continuer à le voir. 


Source

Conversations Facebook