Un homme a été condamné parle tribunal correctionnel de Liège à une peine de 30 mois de prison avec sursis. Âgé de 36 ans, il est accusé d’avoir violé une déficiente mentale, avant de la menacer de la tuer.

Les faits se sont déroulés au mois de février dernier. L’homme avait profité de l’absence des voisins pour s’attaquer à la dame qui souffre d’un handicap mental à 66%.

« L'homme s'était rué vers la femme et l'avait plaquée au sol. Il avait ensuite empoigné ses bras et l'avait forcée à pratiquer une fellation », rapporte une source proche du dossier.  

Après son acte, l’homme avait menacé de tuer sa victime. Devant le tribunal, il a reconnu les faits. Après l’avoir déclaré coupable de viol, le tribunal correctionnel de Liège l'a condamné à une peine de 30 mois de prison avec sursis.

Source



Conversations Facebook