Lors de la dernière réunion du Conseil municipal de Fontaine en Isère, un élu du Front national aurait posé une condition pour l'accueil des Roms.

Alors que Jean-Paul Trovero, le maire PC a donné son avis favorable pour l'hébergement des Roms, Franck Sinisi, élu FN, serait intervenu pour affirmer son opposition. 

"Pour loger les Roms, je pense qu’il pourrait y avoir un autofinancement. La Métropole devrait leur payer le dentiste afin de récupérer leurs dents en or", aurait-il proposé selon Le Dauphiné libéré.

 Ces propos ont suscité une vague d'indignations des élus municipaux obligeant les responsables départementaux du FN à réagir. Dans un communiqué, le parti affirme avoir fait "parvenir un rappel à l'ordre" à Franck Sinisi. "S’il s’avère qu’il a bien tenu de tels propos, alors il sera sanctionné en commission de discipline", promet la direction du FN. 

Conversations Facebook