Une maman qui vous veut le plus grand bien

L'éducation des enfants, un véritable casse-tête ! Un travail non rémunéré et épuisant, ingrat et hyper ardu. Il n'est pas facile d'éduquer les enfants. Le plus difficile qui soit! Un travail à temps plein et pour des années à venir. 

Tu m’écoutes? Fais tes devoirs. Range ton linge. Pourquoi ton sac à dos est au milieu du sol? Nettoie la vaisselle. Ne fréquentez pas cet ami… Tu es puni ! Concentres-toi sur ton avenir. Tu m’écoutes? Tu dois rentrer à la maison avant 20 heures. Tu es puni ! Lave ton visage. Ai-je l’air d’une femme de ménage? As-tu brossé tes dents? Et as-tu utilisé le fil dentaire? Tu as fini de nettoyer ta chambre?

Si vous avez répétez ces questions, des déclarations et des questions rhétoriques, répétitivement chaque jour à votre fille ? Continuez à faire ce que vous faites, jusqu’à ce qu’ils vous comprennent enfin. Puis, quand l’alarme se déclenche le lendemain matin, vous le faites encore une fois. Des études ont prouvé que les mères persistantes sont plus susceptibles d’élever des filles qui réussissent dans la vie.

La chercheuse Ericka Rascon-Ramirez de l’Université d’Essex a mené une étude qui a montré que «derrière chaque femme qui réussit, une mère harcelante». La recherche a analysé les données d’enquête de la vie de 15 000 filles de 13 et 14 ans entre 2004 et 2010.

Les filles avec des mères qui avaient des attentes plus élevées de leurs filles, ont poussé ces dernières à faire de meilleurs choix dans la vie. Selon Mail Online, la recherche a révélé que les parents harcelants en permanence réduisaient de 4% les chances que leurs filles adolescentes soient enceintes par rapport aux parents ayant des «aspirations moyennes». Ces filles ont plus de chances de fréquenter une université, de bâtir une carrière réussie et de gagner de meilleurs salaires.

«Dans plusieurs cas, nous avons réussi à faire ce que nous croyions plus commode pour nous, même si cela était contraire à la volonté de nos parents. Mais peu importe à quel point nous avons essayé d’éviter les recommandations de nos parents, il est probable qu’ils ont fini par influencer de façon plus subtile nos choix qui étaient considérés comme extrêmement personnels », a expliqué la chercheuse Rascon-Ramirez.

Donc, à toutes ces mères «ennuyeuses», continuez à le faire! Ça finira par payer.

Source



Conversations Facebook