"Si tu veux me faire la gueule, assure-toi au moins qu'elle soit présentable."

Descendre son prochain avec juste quelques mots qui l'atteindront en plein dans son orgueil, les anglophones restent les maîtres de la discipline. Pas besoin de grand chose pour y arriver, juste une punchline bien sentie pourra faire la différence et remettre à sa place la personne ciblée. Nous avons traduit pour vous quelques punchlines un peu trop "méchantes" venues de chez nos amis les anglophones. 

1. Une histoire de doigts

1. Une histoire de doigts

"Je ne suis pas né avec suffisamment de majeurs pour te dire ce que je pense de toi."

2. Faire du boudin, ce n'est pas bon

2. Faire du boudin, ce n'est pas bon

"Si tu veux me faire la gueule, assure-toi au moins qu'elle soit présentable."



Conversations Facebook