Les tests de la première contraception masculine, hors préservatif, sont concluants.

Tout porte à le croire après les tests prometteurs d'un gel contraceptif sur des singes par des chercheurs du CaliforniaNational Primate Research Center.

Le produit, essayé sur des primates pendant un an, pourrait être appliqué sur des êtres humains dans quelques années, rapporte la BBC News.

La méthode de cette contraception masculine est décrite dans la revue Basic and Clinical Andrology. Le Vasalgel, nom du produit,est injecté dans le canal déférent pour empêcher aux spermatozoïdes d'accéder au pénis.

Vasalgel agit comme "une barrière physique" laissant passer les fluides mais bloquant les spermatozoïdes. 



Conversations Facebook