Cette « folie du mois de mars » qui éclipse clairement la NBA pendant 2 semaines est seulement dépassée par le SuperBowl en terme de médiatisation.

Les Américains seront encore une fois de plus, ravis de découvrir le tournoi final du championnat NCAA de basketball. Cet évènement sportif est aussi appelé « March Madness » du fait de l’engouement qu’il suscite aux 4 coins des Etats-Unis. 

En effet, la NCAA est un championnat national de basketball disputé par les différentes universités américaines. Il s'agit bien attendu de l'un des championnats les plus populaires au pays de l'Oncle Sam si bien que son aura s’est légèrement ternie ces dernières années parce que les joueurs qui se sont mieux illustrés ne passent plus les 4 ans habituels dans le championnat équivalent à la durée de leur cursus universitaire. C'est l'exemple de Carmelo Anthony qui n’a disputé qu’un an pour l’Université de Syracuse et la star LeBron James lui, n’a pas joué le moindre match en NCAA parce que tout simplement, il ait été drafté à sa sortie du Lycée.

N'empêche, le championnat connaît toujours une ampleur. Il regroupe 64 équipes sélectionnées de manière compliquée ; les meilleures conférences ont droit à plusieurs sélectionnés, d’autres à aucun, et enfin d’autres sont invités. 4 groupes régionaux de 16 équipes sont ainsi constitués. En outre, il y a des matchs à élimination directes et les équipes les plus coriaces rencontrent les plus faibles même si à la fin, on note des surprises parfois.

Quelles sont les stars NBA à avoir été MOP?

Quelles sont les stars NBA à avoir été MOP?

Le meilleur joueur du tournoi final est nommé « Most Outstanding Player ». Certains ont remporté ce trophée et ont ensuite percé en NBA. Voici leur nom:

– Wilt Chamberlain en 1957 avec les North Carolina Tar Heels.

– Kareem Abdul-Jabbar mais élu sous son nom de Lew Alcindor avec les Bruins d’UCLA en 1967, 1968, 1969.

– Isiah Thomas en 1981 avec les Hoosiers de l’Indiana .

– James Worthy en 1982 avec les North Carolina Tar Heels.

– Akeem Holajuwon en 1983 avec les Wolfpack de North Carolina State.

– Patrick Ewing en 1984 avec les Hoyas de Georgetown.

– Carmelo Anthony en 2003 avec les Orange de Syracuse.

– Joakim Noah en 2006 avec les Florida Gators.

– Anthony Davis en 2012 avec les Wildcats du Kentucky.

Le « Bracketing », une véritable tradition

Le « Bracketing », une véritable tradition

Passionné de basket, Barack Obama a rendu public son « bracket » comme chaque année. Désormais simple citoyen, il pourra même « binge watcher » les rencontres de basket universitaire

Passionné de basket, Barack Obama a rendu public son « bracket » comme chaque année. Désormais simple citoyen, il pourra même « binge watcher » les rencontres de basket universitaire

Source

Conversations Facebook