Intermarché initie une communication inédite.

Ce court métrage, signé par l’agence de publicité Romance, marque un nouveau tournant pour Intermarché. Il met les clients au cœur de sa stratégie, alors que les Mousquetaires ont longtemps privilégié les produits dans leur communication.

Mise en ligne ce samedi sur la page Facebook d'Intermarché, la vidéo cumule déjà plus de 2 millions de vues et a été partagée des milliers de fois. Sur les réseaux sociaux, le spot semble faire l'unanimité.

On découvre une vidéo pleine de nostalgie baptisée "L'amour, l'amour". Intermarché raconte une romance entre un jeune client (Thomas Silberstein) et une caissière (Ava Baya).

Au début, le jeune homme passe en caisse avec des amis et fond sous le charme d’une jeune caissière. Afin de la séduire, il revient en magasin et commence à acheter des produits frais pour cuisiner… Le tout sur un air léger, signé Marcel Mouloudji.

Un exercice audacieux de la part d'Intermarché. De par le format tout d'abord, de 3 minutes mais aussi par le message qui est véhiculé et qui laisse entendre en creux que l'enseigne vend aussi des produits de malbouffe. Mais le spot le fait de manière très subtile en ne montrant que de "faux" produits avec des packagings inventés pour l'occasion. Vanter les produits frais et un mode de consommation plus sain sans ostraciser les produits gras vendus aussi par l'enseigne, un exercice d'équilibriste.

La publicité, diffusée une seule fois à la télévision, à vocation à revenir avec une version raccourcie bientôt. En attendant, elle alimente la toile et les réseaux sociaux.

Toutefois, Intermarché n'est pas la seule enseigne à prendre en compte les nouvelles aspirations des Français en matière de consommation. Carrefour a ainsi lancé une brique de lait dont le tarif -décidé par les consommateurs- devrait mieux rémunérer les producteurs.

Source

Conversations Facebook