Voici une magnifique alternative qui pourrait sauver de très nombreux animaux.

Carmen Hijosa est la créatrice de Pinatex, le tout premier cuir d'ananas au monde.

Dès le XVIe siècle, aux Philippines, on utilisait les feuilles du fruit pour fabriquer des accessoires féminins, qui s'avéraient être le luxe de l'époque. Carmen Hijosa n'a fait que s'inspirer de cette culture philippine du textile végan.

Bénéfique aux animaux, le cuir d’ananas est également bon pour l’environnement. Car « les processus de tannage [des animaux] et de production ont des effets néfastes sur l’environnement, ainsi que sur le bien-être des animaux et des personnes impliquées », explique la créatrice.

Hijosa a pourtant œuvré pendant de longues années dans l'industrie du cuir conventionnel, celle qui abat chaque année des milliards d'animaux pour (littéralement) leur faire la peau. Il lui aura suffit d'un bref passage sur l'archipel océanien pour se persuader de la nécessité de développer d'autres textiles plus durables.

La créatrice de Pinatex explique que pour fabriquer un mètre carré de textile, il faut 480 feuilles (soit environ 16 ananas).

L’ambition est de développer l’usage de Pinatex qui devrait être vendu au mètre en 2018.

Source

Conversations Facebook